CAEX met ses compétences au service des victimes d’un sinistre

Vous venez de subir un sinistre total ou partiel…c’est un véritable choc,
Le parcours du combattant commence.
Vous avez perdu vos biens, votre patrimoine est menacé,
vous avez besoin d’aide, de soutien, de conseils,
vos questions sont nombreuses, nous pouvons y répondre.
Ne restez pas seul face à l’expert choisi par votre assurance.
CONTACTEZ-nous au plus vite.

Faire appel à votre expert d’assuré CAEX ne vous coûtera rien :
notre intervention est prise en charge par votre assurance
dans la plupart des cas.

CAEX est à vos côtés pour défendre vos intérêts

CAEX intervient sur tout type de sinistre : incendie, dégâts des eaux, tempête…

    Choisir CAEX c’est :
  • La certitude d’être accompagné par un professionnel indépendant
  • Des contrats d’intervention clairs et détaillés dès le début de la mission
  • Un seul interlocuteur tout au long de la procédure
  • Obtenir la juste indemnisation de votre préjudice

Défendez vos intérêts face à l’expert de l’assurance,
Faites-vous assister par votre expert d’assuré, vous y avez droit.

Notre Métier

  • L’expert d’assurés est un professionnel indépendant des compagnies d’assurance.
    Contrairement à l’expert de compagnie qui travaille pour l’assurance, il est exclusivement à votre service.
    Tout assuré victime  peut faire appel à son propre expert à tout moment de la procédure ; votre assureur ne peut s’y opposer.
    ATTENTION : L’expert désigné par l’assurance n’a pas pour mission de préserver votre patrimoine.
    Seul votre expert d’assuré  pourra vous aider à obtenir  la juste indemnisation qui vous est due.

  • Rôle de l’expert d’assurés (aussi appelé contre-expert) :
    Être à vos côtés, vous conseiller et  vous représenter,
    Étudier votre contrat et analyser les garanties que vous avez souscrites,
    Vous aider à chiffrer les pertes de contenu de votre habitation ou de votre entreprise,
    Chiffrer les dommages immobiliers et les frais annexes,
    Présenter la réclamation chiffrée de la totalité de votre sinistre à l’expert d’assurance,
    Défendre et négocier  votre indemnisation,
    Exiger le respect de ce qui vous est dû,
    Vous assister jusqu’à l’indemnisation et au-delà si besoin.

  • Combien coûte un expert d’assurés ?
    Dans la plupart des cas  votre expert d’assuré ne vous coûtera rien.  La majorité des contrats d’assurance prévoit la prise en charge des honoraires de l’expert d’assurés dans le cadre de la garantie  « honoraires d’expert »  et dans la limite de  5% TTC du montant de l’indemnité accordée.
    Chez CAEX les honoraires de l’expert d’assurés apparaissent clairement  sur le contrat d’intervention ; ils sont  calculés sur l’indemnité  obtenue  et adaptés aux garanties de votre contrat.

Qui sommes nous ?

Présentation :

Parce que nous l’avons vécu,
Nous connaissons votre traumatisme.
Nous aussi, nous avons subi l’incendie de notre domicile.
Nous aussi, nous avons dû défendre notre patrimoine.
Nous connaissons l’épreuve que vous traversez.
Nous avons connu vos difficultés, votre stress.
Nous avons vécu le casse-tête du montage du dossier.
Nous avons dû batailler avec l’expert d’assurance.
Nous avons dû négocier la juste indemnisation.
Nous avons expérimenté tout le parcours du combattant.


CAEX est un cabinet d’experts d’assurés à taille humaine qui peut vous comprendre.

Nous intervenons après tout type de sinistre (incendie, dégâts des eaux, catastrophe naturelle, inondation, tempête) chez le particulier mais aussi auprès des professionnels.
CAEX intervient principalement en Languedoc-Roussillon et dans le Sud-Est mais n’hésitez à nous exposer votre problème, cela ne vous engage à rien.
Nous sommes à votre service pour vous conseiller.
Nous pouvons vous expliquer ce qui vous attend et comment vous aider à préserver votre patrimoine.


CAEX est complètement indépendant des compagnies d’assurance.

Nos engagements :

  • Un contrat clair et détaillé dès le début de la mission ….pas de mauvaises surprises.
  • Un délai de réflexion de 14 jours (code de la consommation).
  • Une mission conforme à vos besoins et des honoraires adaptés à votre contrat d’assurance.
  • Notre rémunération fixée dès la signature du contrat, limitée à 5% TTC de l’indemnité versée par l’assurance.
  • Pas d’avance d’argent, nous serons payés quand vous percevrez votre indemnité.
  • Une assistance tout au long du processus d’indemnisation.
  • Nous travaillons en confiance, nous ne faisons rien sans votre accord.

Notre intervention détaillée sur le contrat :

  • Prendre les mesures conservatoires si cela n’a pas été fait.
  • Faire une étude de votre contrat d’assurance pour faire jouer toutes les garanties souscrites.
  • Demander un acompte pour faire face aux frais d’urgence.
  • Remettre un chiffrage de l’état de pertes dans les 12 semaines maximum.
  • Négocier le versement des indemnités, poste par poste pour TOUS les dommages garantis.
  • Clôturer votre dossier en 14 semaines (sous réserve de la disponibilité de l’expert de l’assurance).

CAEX est à vos côtés  pour défendre vos intérêts.

Vos questions

Pourquoi faire appel à un expert d’assurés ou contre expert ?

Pourquoi faire appel à un expert d’assurés ou contre expert ?

Pour garantir l’équité et le contradictoire, il est indispensable de faire appel à son propre expert. Lors d’un procès viendrait-il à l’idée d’un plaideur de faire assurer sa défense par le même avocat que celui de la partie adverse? Les intérêts de l’expert d’assurance et ceux de l’assuré sinistré sont complètement divergents. L’expert est mandaté par l’assurance  et défend ses intérêts. Il est habitué à la complexité des procédures de règlement de sinistre; la victime, elle, ne maitrise pas ce processus. Elle est sous le choc et a besoin d’être accompagnée pour que toutes les garanties souscrites soient prises en compte et pour être indemnisée  au mieux de ses intérêts. Sans son expert, l’assuré aura difficilement son mot à dire concernant son propre dossier ; tout sera décidé par l’expert d’assurance.

Que signifie : expertise amiable contradictoire ?

Que signifie : expertise amiable contradictoire ?

Expertise amiable contradictoire veut dire qu’elle doit être menée en présence de chacune des parties et que chacune peut s’exprimer.  Il  est souvent très difficile de défendre seul son patrimoine et de faire valoir ses droits face à un expert d’assurance qui cherche à minimiser vos pertes. Certains experts ne font même pas d’expertise contradictoire et se contente de vous envoyer leur chiffrage.

Qu’est-ce que la vétusté ?

Qu’est-ce que la vétusté ?

Il est d’usage de déduire un taux de vétusté de l’indemnité immobilière. Il est fixé par l’expert d’assurance poste par poste. La vétusté est remboursée, en général à concurrence de  25%, sur présentation des factures de reconstruction. Votre expert d’assuré connait les usages et  saura négocier  au plus juste leur montant pour que vous ne soyez pas perdant. Les différentes vétustés viennent en diminution de votre indemnité.

Sur les pertes mobilières, la vétusté retenue est remboursée sur présentation de la facture d’achat de remplacement.

Qu’est-ce que les frais annexes ?

Qu’est-ce que les frais annexes ?

Ce sont tous les frais  liés au sinistre tels que honoraires d’expert, privation de jouissance de votre habitation, mise en conformité… etc ; ils sont  aussi appelés frais consécutifs ou pertes indirectes. Selon les contrats d’assurance,  les montants de ces indemnités peuvent être limités en somme ou en pourcentage.

Je ne peux plus habiter mon logement qui me reloge ?  Les frais de relogement sont-ils remboursés ?

Je ne peux plus habiter mon logement qui me reloge ? Les frais de relogement sont-ils remboursés ?

C’est à vous de chercher un nouveau logement. L’expert de l’assurance n’est pas là pour vous venir en aide. Vous serez indemnisé selon ce que prévoit votre contrat ; souvent la durée d’indemnisation est limitée dans le temps. Regardez aussi si vous avez une garantie assistance qui couvre le relogement d’urgence et les repas des 5/7 jours suivant le sinistre.

Quels sont les mesures d’urgence (mesures conservatoires) qui peuvent être prise par l’expert d’assurance ? Qui paye ?

Quels sont les mesures d’urgence (mesures conservatoires) qui peuvent être prise par l’expert d’assurance ? Qui paye ?

L’expert de l’assurance décide très rapidement des mesures pour éviter une aggravation des dommages. Il peut s’agir de bâcher, de fermer, de mettre en sécurité…mais aussi d’évacuer les gravats, de décontaminer et de nettoyer. L’assuré n’a pas à faire lui-même le nettoyage, il existe des sociétés spécialisées pour cela. Ces prestations sont, le plus souvent, directement payées par l’assurance.

Quelle sont les différentes étapes de la gestion d’un sinistre total ou partiel ?

Quelle sont les différentes étapes de la gestion d’un sinistre total ou partiel ?

C’est un parcours compliqué, technique et long.
Après la déclaration du sinistre :
L’assurance nomme son expert qui :

  • vient sur les lieux du sinistre pour faire une première évaluation,
  • vérifie que vos déclarations (nombre de pièces, surface..) sont conformes,
  • décide des mesures d’urgence (mise en sécurité des lieux), des opérations de nettoyage ou de décontamination, des mesures de sauvegarde.

Il vous incombera de :

  • Lire le contrat et vérifier toutes les garanties que vous avez souscrites,
  • Évaluer la nature et l’étendue des dommages matériels bâtiment et contenu et le montant de vos pertes,
  • Consulter des entreprises, faire établir des devis pour la remise en l’état à l’identique,
  • N’oubliez pas de lister les frais annexes,
  • Faire le détail de vos demandes poste par poste et les justifier,
  • Participer à l’expertise amiable contradictoire avec l’expert d’assurance et défendre point par point votre dossier,
  • Négocier le chiffrage des dommages directs, indirects et garanties annexes avec l’expert de la compagnie d’assurance,
  • Négocier les vétustés.

Après plusieurs mois, aura lieu la validation d’une proposition d’indemnités puis la clôture définitive du dossier.
A savoir : l’expert de l’assurance ne statue que sur vos demandes ; si vous oubliez des pertes dans votre réclamation, elles ne seront pas prises en compte même si votre contrat le prévoit.

Quel est le délai de déclaration ?

Quel est le délai de déclaration ?

Vous avez 5 jours pour déclarer votre sinistre à votre compagnie d’assurance. Cette dernière va déléguer un de ses expert qui va suivre votre dossier jusqu’à votre indemnisation. L’expert compagnie est un professionnel qui connait toutes les arcanes de l’assurance ; il n’a pas pour rôle de défendre vos intérêts. N’oubliez pas qu’il travaille pour l’assurance.

questions

Nos conseils

Conseils généraux :

Prenez régulièrement des photos :

Prenez régulièrement des photos :

  • de vos meubles portes et tiroirs fermés et ouverts ; si vous avez beaucoup de vêtements de marque photographiez quelques étiquettes.
  • de vos équipements vidéo, son, électroménager.
  • de vos objets de valeur ; si ceux-ci sont signés, photographiez les signatures.
  • de vos bijoux ; ceux-ci doivent être portés par le propriétaire.

.

Soyez attentif à vos déclarations lors de la souscription de votre assurance Multirisques Habitation:

Soyez attentif à vos déclarations lors de la souscription de votre assurance Multirisques Habitation:

  • N’oubliez pas de pièces ; attention aussi à la surface des pièces qui, dans certains contrats, peuvent compter double au-dessus d’une certaine surface.
  • Déclarez votre insert, votre chien, si vous avez une alarme, un détecteur de fumée etc…
  • Ne négligez pas les garages aménagés, les pièces annexes, les mezzanines.

Vous pouvez faire évoluer votre déclaration si c’est nécessaire à n’importe quel moment.

A savoir : en cas de sinistre, l’expert de l’assurance contrôlera l’exactitude de vos déclarations. Si vous avez omis de déclarer une pièce par exemple, il diminuera votre indemnisation proportionnellement.

Vous déclarez 4 pièces alors que vous en avez 6, votre assureur appliquera la règle proportionnelle et diminuera votre indemnité (pour 100 000€ d’indemnité accordée = 100000/6X4= reste une indemnité de 66 666€ soit 33 333€ en moins).

Votre indemnité peut également être réduite si vous n’avez pas suivi les recommandations de votre assurance inscrites sur vos conditions générales ou particulières (moyen de fermeture, ramonage…).

Gardez toutes les preuves d’achats, vos factures et vos tickets.

Gardez toutes les preuves d’achats, vos factures et vos tickets.

Nous vous conseillons de garder une preuve d’achat pour tout objet de plus de 100€. Gardez bien aussi les factures de réparations.

Conseils suite à un sinistre Multirisques Habitation

(inondation, incendie, dégâts des eaux, tempête, vol..) :

Ne sous estimez pas le montant de vos pertes directes et indirectes.

Ne sous estimez pas le montant de vos pertes directes et indirectes.

Pour le chiffrage de vos pertes mobilières, listez toutes vos pertes en détail avec les prix actuels. Faites une ligne par objet, ne globalisez pas. N’oubliez pas que vous êtes indemnisé uniquement sur ce que vous demandez. Aidez- vous de vos photos, de vos factures, de vos garanties, des tickets  pour faire une liste la plus précise et détaillée possible.

Choisissez vous-même les artisans qui feront les travaux de remise en état ou de reconstruction.

Choisissez vous-même les artisans qui feront les travaux de remise en état ou de reconstruction.

Même si la proposition peut vous paraître alléchante, nous déconseillons de prendre les entreprises proposées et payées par votre assurance.

Ne comptez pas sur l’expert d’assurance pour défendre vos intérêts ou pour vous conseiller.

Ne comptez pas sur l’expert d’assurance pour défendre vos intérêts ou pour vous conseiller.

Ne jetez rien sans l’accord de l’expert d’assurance. Photographiez tout ce que vous jetez.

Ne jetez rien sans l’accord de l’expert d’assurance. Photographiez tout ce que vous jetez.

Les premiers jours du sinistre, prenez un maximum de photo. Prenez vos photos placards et  tiroirs ouverts et sous plusieurs angles.  On oublie vite et cela pourra vous servir à rappeler à l’expert d’assurance l’ampleur de votre sinistre et à justifier vos demandes. Si vous avez des photos d’avant votre sinistre, vous pourrez les utiliser pour comparer et prouver vos dires.

Les moyens de preuves en cas de sinistre :

Les moyens de preuves en cas de sinistre :

Quel que soit le sinistre, sont admis les moyens de preuves de possession suivants :

  • Les photos ; pour les bijoux ils doivent être portés.
  • Les factures, tickets, preuves d’achat, éventuellement les notices, garanties ou attestations.
Lisez bien votre contrat, c’est lui qui détermine les règles de votre indemnisation.

Lisez bien votre contrat, c’est lui qui détermine les règles de votre indemnisation.

  • Chaque contrat d’assurance est différent.
  • Les conditions générales listent les biens assurés, les évènements garantis, les frais supplémentaires, les exclusions, les responsabilités garanties, les options possibles mais aussi vos obligations.
  • Les conditions particulières ne concernent que votre contrat. Vos déclarations, vos garanties, les options souscrites, les plafonds de garantie, les franchises et vos obligations y sont stipulés.

Contact





Type du sinistre :

Des questions ? Des Conseils ? N'hésitez pas !
Françoise et Julien d’Azémar sont à votre service.
Tél.: 07 83 35 30 36
mail : caex.expertises@gmail.com